Et si on partait en séminaire ?


La période étant propice aux "journées au vert", je vais m'arrêter aujourd'hui sur ce qui est perçu comme le premier moyen de récompenser et de fidéliser les équipes, au delà des performances individuelles : le séminaire annuel.


En effet, quand je demande à mes clients comment ils travaillent la cohésion de leurs équipes, la majeure partie d'entre eux me répond instinctivement :

"- On organise un séminaire !

- Super ! Pourquoi ?

- Ah ben ça ressoude les équipes ! Ils laissent leurs projets, leurs tickets d'incident à gérer et leurs dissensions au bureau, et on part travailler tous ensemble !

- Et juste en partant, ils arrivent soudainement à travailler ensemble ? Autour de quoi ?

- ...

- Et quels sont les objectifs du séminaire ?

- Que les gens travaillent ensemble !

- On l'a déjà dit ; et les gens adhèrent ? trouvent cela utile pour le reste de l'année ?

- ..."

Mes interlocuteurs sont alors bien embêtés de ne pouvoir apporter de réponse satisfaisante.


Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite. - H. Ford

A quoi sert le séminaire ?

Le piège est de considérer ce séminaire comme une récompense en tant que telle, et que le simple fait de réunir toutes les équipes durant un ou deux jours sur un site d'exception - une capitale étrangère, un Chateauform ou autre grand hôtel, ..., suffira à remotiver les équipes pendant un an. Car prendre ce temps à la légère a l'effet tout à fait inverse : les équipes y verront certes un moment convivial - et encore, mais si le contenu n'est pas à la hauteur du contenant, le leadership du manager en ressortira diminué, car les attentes, même latentes, n'auront pas été comblées.

La première question que vous devez vous poser est bien celle des objectifs du séminaire : communiquer un changement majeur et commencer à y travailler ensemble, diminuer les tensions entre collaborateurs, définir de nouvelles valeurs ou une nouvelle stratégie, renforcer la motivation et l'engagement collectif ...


Si cette question n'est pas claire avant même de commencer à réfléchir au contenu du séminaire, il ne servira à rien et vous y perdrez votre temps, précieux, et celui de vos équipes. Vous risquez de vous retrouver dans la situation du président de la COGIP, qui vous présente ici son séminaire ...



Comment organiser un séminaire utile et agréable ?

Avant tout, les collaborateurs ont besoin de reconnaissance : si l'investissement dans ce séminaire en est un, dites le ! Partez toujours du principe que rien n'est évident, et que tout va mieux en le disant (je vous renvoie à mon article sur le feedback).


Mais il est probable que vous profitiez de la présence des équipes dans un cadre convivial pour aborder des sujets plus problématiques. Là encore, parlez-en : nier les problèmes ne fera que les renforcer (je vous renvoie à mon article sur l'éléphant dans la pièce). Il faut alors prévoir un temps pour les traiter.

S'il s'agit de problèmes de compréhension entre équipes, un certain nombre de jeux de teambuilding pourront vous aider à les mettre en lumière et à accélérer les prises de conscience. Par exemple, demandez à chaque équipe de représenter l'image qu'elle a d'elle-même et l'image qu'elle a des autres équipes, au moyen de dessins sur des très grandes feuilles, ou via des patchworks de photos découpées dans des magazines, ou via une scénette de théâtre ...

S'il s'agit plus particulièrement de souder les membres d'une équipe ou de plusieurs équipes, faites les travailler sur leur blason et leur devise ...


Dans tous les cas, le travail collaboratif en petits groupes ou en atelier est à privilégier, au détriment de messages à caractère informatif, souvent rébarbatifs et contre-productifs. Les équipes doivent être impliquées, et doivent, lors de ce séminaire, vivre des situations auxquelles elles pourront se référer le reste de l'année. Le séminaire n'est que le déclencheur d'une action de longue durée.


Le rôle de l'animateur y est primordial : il doit avant tout s'assurer que le contenu des workshops est structuré, et cohérent avec les objectifs annoncés. Mais si vous voulez pleinement tirer profit du séminaire, assurez-vous que l'animateur soit compétent pour utiliser toute la puissance du collectif : il devra élargir le cadre de référence des collaborateurs, en les challengeant tout en restant bienveillant, en les responsabilisant au travers de la transmission de bonnes pratiques et de méthodes utilisables dans leur quotidien à leur retour au bureau.



Il ne suffit pas d'organiser un grand jeu de teambuilding ?

Non, il ne suffit pas. Pourquoi ? Parce que le séminaire en lui-même n'est que le début d'un process de développement des équipes et des collaborateurs. Si l'action n'est pas accompagnée dans le temps, c'est comme créer une étincelle sans allumer le gaz ensuite : la flamme s’éteint et le feu ne brûle pas ... Et les équipes seront alors encore plus démotivées, puisqu'ayant travaillé "pour rien". L'an prochain, pourquoi referaient-elles l'effort de travailler pendant le séminaire ? Et petit à petit, les temps de réflexion et de travail collectif se réduiront comme peau de chagrin : vos séminaires se transformeront en journées de détente, au ROI nul, et ne serviront à rien d'autre qu'à offrir une journée supplémentaire de vacances à vos collaborateurs.


C'est la raison pour laquelle je vous encourage à faire appel à des professionnels de l'accompagnement, coachs de préférence : ils vous aideront à déceler les problématiques sur lesquelles travailler, établir le programme le plus performant pour y parvenir, et accompagner l'équipe dans le temps pour s'assurer que l'énergie collective est dirigée vers la réussite du groupe et de chacun de ses membres.


Il n'est pas trop tard : vous souhaitez parler de votre prochain séminaire avec nous ? Contactez-nous : cela n'engage à rien ! Cela nous donnera également l'occasion de nous présenter, et, si vous le souhaitez, nous pourrons déjà échanger sur les moyens à mettre en place pour débuter une dynamique d'équipe orientée vers des résultats tangibles.

© 2019 par Olivier Friedman - Coach individuel et d'équipe | Certifié de l’International Coach Federation (PCC), en Enneagramme et en co-développement